Introduction

    

    En France, plus de 5 millions de tests de dépistage sont effectués chaque année. Pour porter le diagnostic de l'infection au VIH, il est nécessaire de mettre en évidence les anticorps dirigés contre le virus par prise de sang du patient. Pour cela, il est utilisé deux méthodes.

    La première méthode de dépistage est la technique dite ELISA ( Accronyme d'un examen de laboratoire appelé en anglais : Enzyme-Linked ImmunoSorbent Assay. )

 

Les résultats du test Elisa 

      Quand le test s'avère positif, il est nécessaire d'obtenir une confirmation. Elle passe par le test Western-Blot. Il faut effectuer ces deux tests pour obtenir un diagnostique sûr. 
    

Les bandelettes test du Western Blot après dépistage 

    Ces deux tests sont effectués entre la troisième semaine et le troisième mois après la prise de risque. Quand on est confronté à une suspicion d'infection élevée par le virus VIH, il est nécessaire d'effectuer plusieurs tests surtout si les premiers ont été fait peu de temps après la prise de risque.

 

     Depuis quelques années une nouvelle méthode de dépistage est en cours d'élaboration. Il s'agit d'un test ultra rapide qui permetterait un dépistage quasi systématique des patients dans les hopitaux. La plupart des nouveaux cas de Sida sont découverts trop tardivement et l'infection est déjà déclarée. Ce test pourrait permettre de dépister plus rapidement les patients présentant des risques de contamination. 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×